Source: Externe

Il est courant d'avoir de jolies plantes pleines de couleurs pour égayer nos intérieurs par ces temps frisquets, mais  malgré leur aspect chaleureux, elles peuvent représenter un réel danger pour amis à 4 pattes (chiens ou chats)

Voici les 5 plus représentées dans nos maisons :

1. La bruyère

Source: Externe

Partie toxique : Toute la plante.

Symptômes : Troubles digestifs intenses (vomissements, diarrhées), troubles cardiaques et nerveux.

Toxicité : Importante.

 

2. Le gui

Source: ExternePartie toxique : Toute la plante, mais surtout les baies (attention lorsqu’elles tombent au sol, votre animal pourrait jouer avec et les avaler).

Symptômes : Salivation importante, troubles digestifs (vomissements et diarrhées), troubles nerveux : dilatation des pupilles, démarche anormale, convulsions.

Toxicité : Très toxique, surtout chez le chat. Une ingestion massive de gui peut entraîner le décès de l’animal.

3. Le houx

Source: Externe

Partie toxique : Toute la plante. Ce sont surtout les baies qui sont toxiques, mais les feuilles le sont aussi ; elles sont moins souvent ingérées du fait des piquants. Attention tout de même, il existe des rameaux présentant des feuilles lisses.

Symptômes : Salivation importante, troubles digestifs intenses (vomissements et diarrhées).

Toxicité : non négligeable. Les cas de mortalité sont rares.

4. L'Hellébore noir ou Rose de Noël

Source: ExternePartie toxique : Toute la plante.

Symptômes : Salivation importante, troubles digestifs (vomissements, diarrhées), troubles nerveux (dilatation des pupilles, excitation, paralysies)

Toxicité : Très toxique.

 

5. Poinsettia ou Etoile de Noël

Source: ExternePartie toxique : Tige et feuilles (vertes et colorées).

Symptômes : Vomissements, douleurs abdominales, ulcères buccaux, œdème de la gorge (difficultés à respirer), troubles cardiaques, troubles nerveux (excitation, tremblements), hémolyse (destruction des globules rouges).

Toxicité : Très toxique. Une ingestion massive peut entraîner le décès de l’animal.

Il n’existe pas d’antidote pour les intoxications aux plantes citées ci-dessus.

Sources Wamiz et images du net