Cette semaine  Alice et Zaza 
nous proposent de parler de nos chers disparus.

A mon âge ceux qui nous ont quittés sont, hélas, fort nombreux... et je pense à tous et à chacun en relisant ce beau poëme de Benoit Marchon...

arbre4saisons

“L’Arbre et la graine” –
Benoît Marchon

Quelqu’un meurt, et c’est comme des pas qui s’arrêtent.
Mais si c’était un départ pour un nouveau voyage ?

Quelqu’un meurt, et c’est comme un arbre qui tombe.
Mais si c’était une graine germant dans une terre nouvelle ?

Quelqu’un meurt, et c’est comme une porte qui claque.
Mais si c’était un passage s’ouvrant sur d’autres paysages ?

Quelqu’un meurt, et c’est comme un silence qui hurle.
Mais s’il nous aidait à entendre la fragile musique de la vie ?

Source: Externe